Place Rogier : L'ARAU répond au Bourgmestre de Saint-Josse, Jean Demannez

Le Bourgmestre de Saint-Josse, qui présidera le 13 juillet la Commission de concertation pour l’examen de la demande de réaménagement de la place Rogier, mouche le Ministre Pascal Smet dans un communiqué du 5 juillet car, selon lui, ce dernier n’a pas réussi à faire réduire le nombre de bus De Lijn qui font « double emploi » avec le métro de la petite ceinture et qui consomment 476.000 litres de carburant annuellement. L’ARAU est sensible à sa volonté nouvelle d’économiser ces milliers de litres de diesel « réduisant d’autant la pollution atmosphérique dans la ville ». Son raisonnement est simple : enterrer les usagers des transports en commun et libérer ainsi 2,5 hectares de voies publiques « au profit des habitants (pistes cyclables, espaces verts…) » (sic). Mais aussi au profit des voitures, bien évidemment.