La Région expulse la CRMS. Nouvelle étape de sa suppression pure et simple ?

Malgré les rigueurs hivernales, la Région n’a pas hésité à annoncer l’expulsion de la Commission Royale des Monuments et des Sites et la vente de l’hôtel Brugmann qui l’abrite. Quel est le sens de cette manoeuvre, puisqu’il est bien évident que le relogement de l’institution aurait pu être envisagé, en saine gestion, avant la vente de l’immeuble ? Cette décision soulève au moins deux questions : celle de la gestion immobilière des biens de la Région et celle de l’avenir de la CRMS.