Nouvelle réforme du CoBAT

C'est le patrimoine (et ses défenseurs) qu'on assassine !