2003

Montagne de la Cour : le chaînon manquant

Le musée d’art moderne a détruit des logements et des commerces. Les projets d’extension refusent tout logement. Les tensions suscitées par les choix déjà faits ou à fixer ont une histoire de plus de trente ans. Elle n’est pas close.

Cette XXXIVe École Urbaine tente de le rappeler et de remettre les protagonistes face aux enjeux. Il faut donc répondre à cette double question : quels sont ces enjeux et qui porte quoi dans ce conflit qui divise hommes et femmes face à un projet concret d’urbanisation (bâtir ou non, musée ou logement) et qui porte en lui-même une charge symbolique énorme ? Ce conflit révèle les dissensions qui fracturent la ville-région de Bruxelles dès que les respon-sables politiques sont contraints de faire apparaître les enjeux de l’avenir. Il en est ainsi du patrimoine, de la mobilité, des bureaux à construire, de la fiscalité, du logement, de la place des religions dans la vie politique... On est heureusement loin du « tous derrière et lui devant » (Brassens) souhaité par nombre d’élus qui espèrent trouver leur bonheur dans le fatalisme silencieux qui souvent frappe nombre d’habitants de Bruxelles.

Prix : 8€

Se procurer nos publications?

Les contributions imprimées que l'ARAU apporte à la promotion d’une ville habitée et solidaire sont disponibles en nos bureaux :
Boulevard Adolphe Max, 55
1000 Bruxelles
ou par envoi (+ frais de port), payement préalable au compte de l’ARAU : BE45 3100 4806 3889