Penser la ville. Choix de textes philosophiques

Pierre Ansay et René Schoonbrodt

Archives d’Architecture Moderne, Bruxelles, 1989, 479 p.

19 € (+ de frais de port)

Cette anthologie cherche à dépister la pensée philosophique sur la ville, à la faire émerger des sédiments qui la cachent. Elle répond à un besoin de penser la ville à nouveau et mieux. Parce que la crise de la ville s'accélère depuis que son destin est aux mains de sophistes dont le langage a pour unique fonction de justifier les projets qu'ils promeuvent. Le discours sur la ville n'est pas celui de la rationalité ni celui de l'équilibre. Il n'est qu'utilitaire, destiné à légitimer des actes d'accaparement et à en cacher le prix, l'exclusion. D'établissement commun qui est sa vocation, la ville devient ainsi l'empire des bureaucraties privées et de l'État, ces dernières se déployant parfois sous le couvert de la mise en oeuvre de grands projets culturels.