Logement — Publié le 2 juillet 2014

Gesù revient ! Mais pour qui ?

Source : DDS & Partners Architects

L’ARAU demande 30% de logements sociaux et moins de places de parking

Ce vendredi 4 juillet, la Commission de Concertation se réunira à Saint-Josse pour débattre du projet de complexe hôtelier et de logements « Royal Botanic » situé sur l’îlot de l’église du Gesù. La demande de permis, introduite par la S.A. Rue Royale, porte sur la construction d’un complexe comprenant un hôtel de 75 chambres, 77 logements et un parking de 195 emplacements.

Le maintien de logements sur le site garanti par l’arrêt du Conseil d’État, n’en reste pas moins la question de leur accessibilité aux Bruxellois, et plus particulièrement aux plus défavorisés d’entre eux. Dans leur communiqué du 29 juin 2010, l’ARAU et IEB avaient demandé que les logements du projet soient à destination sociale.
Bruxelles manque cruellement de logements sociaux, comme en atteste la croissance continue du nombre de ménages inscrits sur la liste d’attente.

Les efforts à consentir pour atteindre un parc de logements sociaux en adéquation avec les besoins sont considérables !
La Région (autorité amenée à délivrer ou non le permis) mais aussi la commune de Saint-Josse doivent donc impérativement se saisir de l’opportunité que représente ce projet pour imposer au demandeur de produire des logements sociaux !
L’ARAU exige donc que le demandeur produise du logement social au moins à hauteur de 1 925 002 euros, montant dû à la collectivité à titre de charges d’urbanisme, conformément à l’arrêté du gouvernement du 26 septembre 2013.

La Région et la commune de Saint-Josse doivent prendre leurs responsabilités, tant en matière d’augmentation du parc de logements sociaux que de diminution de la pression automobile. En imposant au demandeur un quota de 30% de logements sociaux et une nette diminution du nombre d’emplacements de parkings, les autorités prouveraient que les plans et les déclarations politiques peuvent être suivis d’effets et qu’elles sont réellement engagées dans une politique visant un développement durable de la ville au profit de tous.

Articles connexes