Patrimoine — Publié le 10 mars 2015

Un nouveau « Palais de justice » rue de la Régence ? Projet nul et non avenu !

La Régie des bâtiments ne peut pas déléguer ses responsabilités à un promoteur privé. L’État doit rendre public le Plan directeur pour la restauration du Palais ! L’ARAU demande la publicité du Plan directeur de la Régie.

Le projet est nul et non avenu tant que la Régie n’a pas publié le masterplan du Palais de justice et tant qu’elle n’a pas fait la lumière sur l’ensemble du jeu de chaises musicales qui affecte la justice et les justiciables.

C’est le  manque de transparence qui  permet une telle précipitation dans un nouveau projet. L’on aurait préféré plus de précipitation de l’Etat fédéral et de la Régie des bâtiments pour restaurer et sécuriser le Palais de Justice.

Considérant les coûts envisagés, la recevabilité douteuse de cette proposition, l’aspect lacunaire du rapport d’incidences et la nécessité d’une étude d’incidences si les immeubles concernés enflent à ce point, cette demande de permis doit être refusée.