Catégorie: Projets de ville

Gentrification Ă  Bruxelles, mythes et rĂ©alitĂ©s : synthĂšse des Midis de l’urbanisme 2011 (15 fĂ©vrier 2012)

Entre le 17 novembre et le 20 décembre 2011 se sont déroulés les Midis de l’urbanisme de l’ARAU. Ce cycle de conférences proposait de débattre publiquement autour du thème « Gentrification à Bruxelles, mythes et réalités » avec pour objectif d’apporter un éclairage sur les questions suivantes : la peur de la gentrification, est-ce la peur de voir cet outil qu'est la ville échapper aux pa...

Bruxelles-Bilbao, mĂȘme combat ? (31 janvier 2012)

Tout projet de nouveau musée doit d’abord faire l’objet d’un débat public dans lequel le point de vue régional doit s’affirmer L’ARAU s’étonne que la Région laisse faire les choses à l’envers : laisser imposer une implantation dans les esprits avant de débattre du projet culturel, social, et urbanistique. La Région a elle-même perçu les enjeux des projets culturels, comme elle l...

Nouvelle concertation Tour et Taxis : des parkings, encore des parkings, toujours des parkings ! (19 janvier 2012)

Les Bruxellois ont besoin de logements et de transports publics. L'ARAU demande instamment une décision opérationnelle quant à la ligne de tram. L'ARAU exige que toute délivrance de nouveaux permis soit enfin assortie d'une décision sur l'amélioration de la desserte en transports en commun. L'échevin de l'urbanisme et de la mobilité de la Ville de Bruxelles a affirmé, lors de la Commission de concertation, qu'il fallait en effet q...

Tour & Taxis : compte-rendu de la Commission de concertation (12 janvier 2012)

La Commission de concertation du 10 janvier 2012 examinait la demande de permis d'urbanisme, amendée suite à une étude d'incidences pro-voitures, déposée par T&T Project pour la construction d'un immeuble de bureaux de 16.725 m² destiné à l'IBGE, pour l'aménagement de l'accès principal au site et pour porter le nombre de places de parking à 1548 ! Or quelles sont les attentes des Bruxellois vis-à-vis de T&am...

L’ARAU pour la gratuitĂ© mensuelle du 1er dimanche du mois (20 dĂ©cembre 2011)

Quelle est la place du musée dans la société ? Michel Draguet, conservateur des Musées royaux des Beaux-Arts, répondait ainsi en 2005 à la question « Quelle est votre vision du musée »:  « Il faut montrer qu’il appartient au public. Il ne doit pas être un lieu d’exclusion (...) [le musée] peut tirer les gens vers le haut. Je suis issu d’un milieu modeste et le musée a été...

Delta : un nouveau ghetto européen pÚserait sur la ville (30 novembre 2011)

Le raisonnement sous-tendu par le projet de "PRAS démographique" dit en substance : "il y a un essor démographique à Bruxelles et donc il faut construire des bureaux pour l'Europe à Delta, des infrastructures touristiques au Heysel et des logements dans les "zones urbanisables" jusque-là réservées à l’industrie mais bien desservies par les transports en commun. Et de tout cela il importe d'examiner les incidences sur l'environnement."

Plus de respect pour les visiteurs de nos musées fédéraux (14 novembre 2011)

Au Fédéral, pour la prochaine déclaration gouvernementale, les revendications fleurissent. Dans le domaine culturel, comme il n’existe aucune association d’usagers d'envergure, ce sont surtout les « professionnels » qui s’expriment, notamment en ce qui concerne la disparition du Musée d’Art Moderne ou la façon dont les directions de ces institutions doivent être coordonnées ou pas. La ministre dialogue par pre...

«La ville est un lieu qui produit plus que le lieu.» (18 mars 2011)

La ville est l’agglomération de corps : bâtiments et humains. Cette agglomération produit davantage que ce qui est voulu au départ : le rassemblement de spécialistes (comme l’écrit Platon) : savetier, boucher, forgeron, plaideur… liés entre eux dans le but de répondre avec efficacité aux besoins des uns et des autres. La ville est produite pour produire du lien social nécessaire, économique. Mais, d...

PPAS Pachéco : la Ville de Bruxelles sert les promoteurs sur un plateau d'argent (11 octobre 2010)

Ce projet de PPAS, élaboré par la Ville de Bruxelles, est la traduction des options retenues dans le schéma directeur précisées dans un arrêté du Gouvernement bruxellois en 2007 : on conserve la philosophie moderniste du site et on la truffe des projets de son propriétaire actuel, le consortium Immobel-Breevast.

Suivez-nous