Evenement exceptionnel — 20 novembre 2015

Journée d'étude "Nouveaux cœurs" de villes Ambitions et évaluations de projets

© Brussels Smart Mobility

 

Cette journée d’étude vise à confronter les ambitions de départ et les évaluations a posteriori afin d’anticiper les effets possibles de la piétonisation de 50 hectares au cœur de Bruxelles. Quel est l’avenir de la centralité ? Quel est le rôle de l’espace public au sein de cette centralité repensée ?

En introduction à la journée d'étude l'ARAU propose une visite guidée des "Boulevards du centre à l'épreuve de la modernité" le jeudi 19 novembre de 16h à 17h30.

À en croire la terminologie urbaine où les métaphores corporelles de la ville, appréhendée comme un être vivant,  sont monnaie courante  (« nouveau cœur », « centre névralgique », « artères », « chancres », etc.), les centralités seraient en train de  « se refaire une santé » grâce à des politiques urbaines volontaristes. Mais la définition et l’orientation des engagements politiques, préalables à ces « métamorphoses » du centre, montrent que la ville ne baigne pas autant dans l’environnement déterministe que le langage métaphorique pourrait le laisser croire… La fabrique urbaine est bien plus complexe.

Ces changements reposent sur l’identification de nouveaux enjeux. Et les réponses peuvent être multiples : renforcement du réseau de transports publics, politiques de stationnement, nouveaux schémas de développement commercial, nouvelles échelles de coopération…  La piétonisation n’est souvent qu’un pan de la concrétisation d’un projet de ville et le marché gère le reste, en particulier pour ce qui concerne l’offre commerciale et le logement…

En invitant des chercheurs et représentants de villes engagées dans un processus de reconfiguration de leur centre-ville, l’ARAU veut mettre en avant les différentes stratégies que ces dernières ont développées, et faire connaître l’évaluation concrète de ces réorientations en termes d’environnement, d’économie, d’attractivité touristique, et de qualité de vie pour les habitants et les usagers. À quelles conditions la piétonisation a-t-elle pu devenir un moteur d’urbanité et de qualité de vie ?

Pour s’avérer concluant, un projet a besoin de préserver ou renforcer la mixité fonctionnelle, caractéristique de la vie urbaine : car l’enjeu des grandes villes est d’entretenir du lien, d’équilibrer les différents modes de déplacements et d’organiser la cohabitation des différents usagers au profit de la qualité de vie en ville.

  • Quelles innovations conceptuelles ont été à la base de l’élaboration du projet de ville ? A quelles échelles ont été abordés les projets d’aménagement d’espaces publics ?
  • Comment les réseaux de transports ont-ils été repensés ? Comment la marche a-t-elle été articulée avec les autres modes de déplacement ?
  • Comment est prise en compte la diversité des usages ? Comment ont-évolué les équilibres entre les différentes fonctions de la ville ?
  • Quels outils de diagnostic et d’évaluation ont été mis en place ?

Programme

20 novembre 2015 09h30

De l’espace partagé à la ségrégation modale : un long processus de transformation de l’espace urbain à Bruxelles (1775-1935)

Christophe Loir

Professeur d'histoire à l'Université libre de Bruxelles Chercheur qualifié honoraire(Fonds de la Recherche scientifique)

20 novembre 2015 10h10

"Libérer la ville de l'automobile" : pourquoi ? Pour qui ? De la nécessité et de la difficulté de contester aussi les projets en faveur de la "mobilité durable"

Hélène Reigner

Professeure des Universités, Institut d'Urbanisme et d'Aménagement Régional (IUAR), Laboratoire Interdisciplinaire en Environnement et Aménagement (LIEU, EA 889) Aix-Marseille Université

20 novembre 2015 10h50

Principes généraux concernant le stationnement dans une optique de partage de l'espace public. L'exemple de Nantes

Anne Faure

Actuellement présidente de l’association RUE DE L’AVENIR qui milite pour « une ville plus sure et plus agréable à vivre » depuis 1987. Urbaniste, elle a exercé son activité principalement auprès des collectivités territoriales et des services de l’État.

20 novembre 2015 11h30

L'évolution parisienne sur les 20 dernières années et enseignements tirés

François Prochasson

Ingénieur transport, il a été en charge jusqu'en avril 2015 du pôle mobilité à la ville de Paris

20 novembre 2015 13h30

Commerces et commerçants à l'épreuve de la restructuration du centre-ville : quand les changements se font (parfois) attendre. Le cas de Nice

Stéphane Cadiou

Maître de conférences en science politique, Université de Saint-Étienne, Département d'études politiques et territoriales, Laboratoire TRIANGLE

20 novembre 2015 14h10

Orientations de la politique événementielle de la Ville de Bruxelles

Philippe Close

Échevin de la Ville de Bruxelles en charge du tourisme

20 novembre 2015 14h50

Piétonisation des centres-villes et tourisme urbain : le cas de Genève

Rafaël Matos-Wasem

Professeur à l’Institut du Tourisme, HES-SO Valais-Wallis

20 novembre 2015 15h30

Débat

ARAU

Infos pratiques

Vendredi 20 novembre de 9h30 à 16h
 
Lieu

BIP Bruxelles Info Place | Brussel Info Plein | Brussels Info Place
Salle Zinneke
Place Royale 11 - 1000 Bruxelles

Accès
Tram : 92 - 94 « Royale »
Métro : Lignes 1-5 « Parc »
Bus : 27-38-71-95 « Royale »

Tarif et réservations
10 € lunch compris.
Inscriptions et informations :
m.alecian@arau.org
02 219 33 45