Affiches_Metro_75_3_Simon_Lavenne-scaled.jpg

Dossier métro Nord - métro 3

Coût élevé, très lourds chantiers, lenteur d’exécution (par rapport à des solutions en surface), profonde réorganisation du réseau de la STIB au détriment de nombreux usagers, transfert modal presque nul. Ces conséquences ne concernent pas «que»l’extension vers le Nord mais aussi tout l’axe nord-sud existant, de la Gare du Nord à Albert, et même bien au-delà puisque les nombreuses lignes de tram qui empruntent actuellement les tunnels du pré-métro seraient modifiées (coupées) au détriment des usagers d’Uccle, de Forest, de Saint-Gilles, de la gare du Midi et de la station Lemonnier (moins de fréquence, plus de correspondances, allongement des trajets vers des quais situés plus loin de la surface). De même pour les usagers de Schaerbeek et d’Evere : moins de stations, des parcours plus longs et pénibles vers les quais, éléments qui ne seraient pas compensés par le gain de temps lié à la vitesse du métro.
[illustration : Simon Lavenne]
<

Tous nos articles sur le métro Nord - métro 3